Affichage réduit (cliquez pour agrandir)
Utilisateur
non connecté
Identifiez-vous

Version 1.30


Le Haut-Buëch

Les secteurs du département des Hautes-Alpes

1766 taxons distincts dont 58 patrimoniaux
dans 2134 stations

Carte des STATIONS
par communes
pour ce secteur

Carte des TAXONS
par communes
pour ce secteur

Carte des Taxons patrimoniaux
par communes
pour ce secteur

Carte des STATIONS
par communes
pour ce secteur
pondéré par surface

Carte des TAXONS
par communes
pour ce secteur
pondéré par surface

Carte des Taxons patrimoniaux
par communes
pour ce secteur
pondéré par surface
Statistiques des 16 communes du secteur

Commune
MàJ : 18/08/2017 04:23
Superficie
en hectars
Nombre
de stations
Qs Nombre de
taxons distincts
Dont
patrimoniaux
Qt
Aspremont 1867 ha 134 7.2 508 8 27.2
Aspres-sur-Buëch 4257 ha 134 3.1 490 9 11.5
Beaume (La) 2973 ha 160 5.4 303 12 10.2
Chabestan 1230 ha 63 5.1 318 4 25.9
Châteauneuf-d'Oze 2672 ha 112 4.2 410 6 15.3
Faurie (La) 3130 ha 111 3.5 528 12 16.9
Furmeyer 1429 ha 84 5.9 382 3 26.7
Haute-Beaume (La) 720 ha 11 1.5 77 -- 10.7
Montbrand 2706 ha 32 1.2 309 4 11.4
Montmaur 4892 ha 595 12.2 1075 32 22.0
Oze 1209 ha 49 4.1 297 5 24.6
Saint-Auban-d'Oze 1332 ha 20 1.5 143 -- 10.7
Saint-Julien-en-Beauchêne 5775 ha 321 5.6 797 17 13.8
Saint-Pierre-d'Argencon 1957 ha 38 1.9 174 2 8.9
Saix (Le) 2243 ha 39 1.7 258 2 11.5
Veynes 4375 ha 231 5.3 563 6 12.9

Richesse en stations : Qs = (Nombre de stations / superficie secteur) x 100
Richesse en taxons : Qt = (Nombre de taxons / superficie secteur) x 100
Changer de secteur :
Retourner aux statistiques
de tout le département

Présentation du secteur

Au nord de Serres le territoire du Haut-Buëch est compris entre 680 et 2700 m d’altitude. A l’ouest le col de Cabre permet le passage vers la Drôme en s’ouvrant sur le Diois. Au nord le Buëch coule depuis Lus-la-Croix-Haute dans la Drôme dont le col permet l’accès au Trièves dans l’Isère.

Ce territoire est morcelé en plusieurs paysages et habitats : il en résulte une grande diversité végétale et animale.

Le secteur reçoit des influences climatiques humides et froides par le col de la Croix-Haute : la pluviométrie est plus importante que sur le proche Serrois. Une végétation plus hygrophile peut y être observée et la région prend un caractère nettement montagnard.

Le Chêne pubescent occupe les adroits des altitudes les plus basses. Au-dessus Hêtre et Pin sylvestre le remplacent. Plusieurs hêtraies-sapinières sont présentes sur ce secteur : bois du col de Cabre, de la Longeagne et surtout grande et belle forêt de Durbon dont la flore hygrophile est d’une grande richesse. On peut y observer des espèces en limite de leur aire océanique telles que La Circée parisienne et la Dorine à feuilles alternes.

Au sud du secteur les gorges d’Agnelles constituent un pôle xérothermique remarquable présentant un nombre important d’espèces méditerranéennes dont certaines ont un grand intérêt patrimonial comme le très rare Scandix en étoile et la Dauphinelle fendue. Elles sont pourtant géographiquement très proches du sommet de Durbonnas à la flore déjà subalpine.

Plusieurs randonnées sont possibles dans ce secteur, certains itinéraires permettant d’atteindre le sud du Dévoluy près de la Cluse. Le gîte forestier d’Agnelles est le départ des randonnées Retrouvance de l’ONF, circuit permettant de découvrir le Haut-Buëch sur plusieurs jours de randonnée itinérante.

Voir les statistiques par secteurs

Voir la présentation du département
Vallée de la Chaurane
Gorges d'Agnielle
Alpages du Nord du Buëch
Le Haut-Buëch vu du Pic de Bure
 

Page d'accueil Les Hautes Alpes Quelques Statistiques Clefs de détermination Les taxons Les communes Protections, LR, DH. Recherche par maille Les observateurs La bibliographie ! Dernières données Nouveaux taxons Espèces invasives Saisir des données Notre Charte Actualité Publications Infos / Contact Liens et partenaires

Référenciel taxinomique : TaxRef V4.00

Création : Franck Le Driant / FloreAlpes.com - © 2011-2012-2013


En partenariat avec la DREAL P.A.C.A, le Conservatoire Botanique National Alpin, le Parc National des Écrins, Arnica Montana
et avec le soutien financier de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur