Affichage réduit (cliquez pour agrandir)
Utilisateur
non connecté
Identifiez-vous

Version 1.30


Le Gapençais

Les secteurs du département des Hautes-Alpes

2407 taxons distincts dont 81 patrimoniaux
dans 5468 stations

Carte des STATIONS
par communes
pour ce secteur

Carte des TAXONS
par communes
pour ce secteur

Carte des Taxons patrimoniaux
par communes
pour ce secteur

Carte des STATIONS
par communes
pour ce secteur
pondéré par surface

Carte des TAXONS
par communes
pour ce secteur
pondéré par surface

Carte des Taxons patrimoniaux
par communes
pour ce secteur
pondéré par surface
Statistiques des 32 communes du secteur

Commune
MàJ : 22/10/2017 04:21
Superficie
en hectars
Nombre
de stations
Qs Nombre de
taxons distincts
Dont
patrimoniaux
Qt
Avançon 2241 ha 66 2.9 609 8 27.2
Batie-Neuve (La) 2745 ha 118 4.3 654 8 23.8
Batie-Vieille (La) 906 ha 37 4.1 270 4 29.8
Bréziers 3077 ha 32 1.0 119 4 3.9
Châteauvieux 719 ha 40 5.6 245 1 34.1
Chorges 5718 ha 147 2.6 740 12 12.9
Espinasses 1361 ha 52 3.8 244 3 17.9
Fouillouse 748 ha 127 17.0 418 6 55.9
Freissinouse (La) 781 ha 118 15.1 360 6 46.1
Gap 10906 ha 2181 20.0 1773 48 16.3
Jarjayes 2291 ha 99 4.3 657 7 28.7
Lardier-et-Valenca 1483 ha 54 3.6 360 4 24.3
Lettret 418 ha 39 9.3 365 2 87.3
Manteyer 2524 ha 374 14.8 898 21 35.6
Montgardin 1493 ha 18 1.2 302 4 20.2
Neffes 847 ha 21 2.5 132 1 15.6
Pelleautier 1276 ha 63 4.9 256 4 20.1
Prunières 1524 ha 69 4.5 503 7 33.0
Rabou 2650 ha 246 9.3 571 14 21.5
Rambaud 1076 ha 37 3.4 289 1 26.9
Remollon 620 ha 130 21.0 362 4 58.4
Roche-des-Arnauds (La) 5315 ha 598 11.3 1128 39 21.2
Rochebrune 1214 ha 40 3.3 241 1 19.9
Rochette (La) 1032 ha 57 5.5 244 8 23.6
Rousset 1665 ha 70 4.2 218 2 13.1
Saint-Etienne-le-Laus 860 ha 86 10.0 677 4 78.7
Saulce (La) 746 ha 56 7.5 331 3 44.4
Sauze-du-Lac (Le) 1229 ha 32 2.6 202 1 16.4
Sigoyer 2518 ha 159 6.3 644 11 25.6
Tallard 1460 ha 146 10.0 614 8 42.1
Théus 1653 ha 119 7.2 488 8 29.5
Valserres 1132 ha 37 3.3 428 5 37.8

Richesse en stations : Qs = (Nombre de stations / superficie secteur) x 100
Richesse en taxons : Qt = (Nombre de taxons / superficie secteur) x 100
Changer de secteur :
Retourner aux statistiques
de tout le département

Présentation du secteur

Le bassin gapençais est un important carrefour sur les plans géographique, climatique et floristique. Le secteur est compris entre 600 et 2500 m d’altitude. Une vaste dépression s’étend depuis les seuils des cols Bayard et de Manse, de la Freissinouse et de Chorges jusqu’à Tallard. Les glaciers quaternaires y ont laissé d’importants dépôts morainiques. Ce territoire est une zone agricole importante consacrée à la polyculture, à l’élevage et à l’arboriculture fruitière.

Des montagnes calcaires dominent cette vaste dépression : Céuze et sa remarquable corniche, les montagnes de Charance et de Chaudun à l’ouest, la crête de Chabrières et le sommet de Piolit à l’est. L’arrière pays de Rabou à l’ouest est dominé par la face rocheuse de la montagne d’Aurouse et l’imposante falaise du Pic de Bure en bordure du Dévoluy.

Le climat du secteur est marqué par des influences méditerranéennes surtout en bordure de la Durance où les pentes sud de rive droite hébergent un nombre important de plantes du midi en limite de leur aire. Le bassin de Gap proprement dit est plus froid et plus humide.

Cet important secteur agricole bénéficie d’un grand territoire montagneux exploré depuis longtemps par les botanistes et dont la flore est d’une grande diversité avec un nombre important d’espèces rares : Céuze, Charance, environs de Rabou, Pic de Gleize, plateau de Bayard…

Le Chêne pubescent est dominant en dessous de 1200 m d’altitude. Le hêtre est abondant à partir de 1200 m, surtout en ubac. De belles hêtraies-sapinières sont présentes sur le secteur : la Sapie et le bois de Combe Noire à Céüse, les bois du Devès, de l’Infernet, de Loubet, des Donnes, de Lescout et du Chapitre près de Rabou, la forêt du Sapet sur les pentes nord-ouest du Piolit. Des surfaces importantes de mélèzes sont présentes à la montagne de Gleize, à l’ubac de Charance et aux abords du col de Conode au pied de Bure.

Le plateau de Bayard est un site d’une grande richesse floristique avec notamment des surfaces importantes de zones humides et de tourbières. Le Gapençais est donc un secteur très contrasté offrant des possibilités de découvertes floristiques variées et de beaux itinéraires de randonnée.

Voir les statistiques par secteurs

Voir la présentation du département
Montagnes du Gapençais
Tourbières du plateau Bayard
Landes à Génista radiata de Céüse
Bords de la Durance
 

Page d'accueil Les Hautes Alpes Quelques Statistiques Clefs de détermination Les taxons Les communes Protections, LR, DH. Recherche par maille Les observateurs La bibliographie ! Dernières données Nouveaux taxons Espèces invasives Saisir des données Notre Charte Actualité Publications Infos / Contact Liens et partenaires

Référenciel taxinomique : TaxRef V4.00

Création : Franck Le Driant / FloreAlpes.com - © 2011-2012-2013


En partenariat avec la DREAL P.A.C.A, le Conservatoire Botanique National Alpin, le Parc National des Écrins, Arnica Montana
et avec le soutien financier de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur