BdFlore05 : Base de données de la flore des Hautes-Alpes
Version 1.30
Utilisateur
non connecté
Identifiez-vous

Version 1.30


Clef de détermination - VERSION BETA

Dans le département des Hautes-Alpes

Les alchémilles du groupe obtusa - inconcinna
Genre(s) : Alchemilla
Par SALOMEZ P. le : 25/02/2013
Imprimer cette clef...
Ce groupe correspond à Alchemilla coriacea sensu lato mepatro
Plantes à limbe glabre ou à pilosité minimale, généralement bleuâtre, à 9-11 lobes munis de dents larges (plus larges ou aussi larges que longues). Limbe faiblement découpé (16 à 28%) sauf chez straminea (23 à 32%). Tiges ascendantes à dressées.

Noter l'importance des stipules des feuilles radicales dont la base est soudée en tube (ochréa); les parties libres se nomment oreillettes.
‹‹‹ Retourner à : Les alchémilles "Lobed clade" B.G., C.B., K.R. ,M.L. ,G.H., T.E. 2008
Stipules longtemps fraîches (coriaces), blanches à pointes des oreillettes vertes. Extension du limbe des feuilles radicales ne dépassant jamais 360 degrés. Inflorescences pouvant être très fournies (jusqu'à 1000 fleurs). Limbes toujours en entonnoir (au minimum près du pétiole). Pétioles des feuilles basales internes totalement glabres.
Stipules des feuilles de base à oreillettes nettement dentées. Stipules des feuilles caulinaires inférieures à extrémité étalée. Epicalice plus ou moins = au calice. Hypanthium = 1 à 1.5 fois les sépales.
Alti. H.A. : 2500 à 2500 m / Nbr.Obs. : 1  (carte) (photos)
• Alchemilla straminea Buser, 1894
orophyte sud - européen
2'
Stipules des feuilles de base à oreillettes non ou indistinctement dentées. Stipules des feuilles caulinaires inférieures dressées jusqu'à l'extrémité. Epicalice bien plus court que le calice. Hypanthium = 1.5 à 2 fois les sépales.
• Alchemilla coriacea Buser, 1891
orophyte sud - ouest européen
1'
Stipules vite défraîchies, virant à l'orange-marron-clair. Extension du limbe des feuilles radicales pouvant dépasser 360 degrés (chevauchement des extrémités opposées). Inflorescences ne dépassant jamais 350 fleurs. Limbe rarement en entonnoir.
Lobe central étroit (30 à 45 degrés). Inflorescences partielles denses: pédicelles floraux longs de 0.1 à 1 (4) mm. Hypanthium longuement atténué à la base. Tiges courtes, jusqu'à 2 fois les pétioles. Pétioles des feuilles basales internes à poils appliqués (0-20 degrés).
Alti. H.A. : 1040 à 2475 m / Nbr.Obs. : 3  (carte) (photos)
• Alchemilla obtusa Buser, 1894
Jura + Alpes +Apennins
3'
Lobe central large (40 à 60 degrés). Inflorescences partielles lâches: pédicelles floraux longs de 1 à 3 (5) mm. Hypanthium brièvement atténué à la base. Tiges allongées, jusqu'à 3 fois les pétioles. Parfois quelques pétioles à rares poils hérissés (10-90 degrés). Limbe fortement plissé-ondulé.
Alti. H.A. : 1940 à 2366 m / Nbr.Obs. : 4  (carte) (photos)
• Alchemilla inconcinna Buser, 1893
Jura + Alpes + Pyrénées + Massif central


Page d'accueil Les Hautes Alpes Quelques Statistiques Clefs de détermination Les taxons Les communes Protections, LR, DH. Recherche par maille Les observateurs La bibliographie ! Dernières données Nouveaux taxons Espèces invasives Saisir des données Notre Charte Actualité Publications Infos / Contact Liens et partenaires

Référenciel taxinomique : TaxRef V4.00

Création : Franck Le Driant / FloreAlpes.com - © 2011-2012-2013


En partenariat avec la DREAL P.A.C.A, le Conservatoire Botanique National Alpin, le Parc National des Écrins, Arnica Montana
et avec le soutien financier de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur