BdFlore05 : Base de données de la flore des Hautes-Alpes
Version 1.30
Utilisateur
non connecté
Identifiez-vous

Version 1.30


Clef de détermination - VERSION BETA

Dans le département des Hautes-Alpes

Les alchémilles du groupe alpigena - flavovirens
Par SALOMEZ P. le : 23/02/2013
Imprimer cette clef...
Ce groupe correspond approximativement au groupe plicatula de Flora europaea ou à la série hoppeanae de Buser. Il est caractérisé par son inflorescence en glomérules lâches à maturité (Pédicelles floraux >2 mm., le plus long >5 mm.). C'est un des plus difficiles; certains diront un des plus tirés par les cheveux!
‹‹‹ Retourner à : Les alchémilles "Dissected clade" B.G., C.B., K.R. ,M.L. ,G.H., T.E. 2008
Limbes couvert sur les 2 faces de poils soyeux.
Alti. H.A. : 1850 à 1890 m / Nbr.Obs. : 2  (carte) (photos)
• Alchemilla amphisericea Buser, 1906
Jura + massifs calcaires des Alpes
1'
Face supérieure du limbe glabre
Feuilles d'été à folioles toutes soudées entre elles à la base sur environ 20% de leur longueur. Feuilles de printemps et d'automne à limbe ajouré au centre à cause des folioles subpétiolulées. Fleurs en glomérules très lâches (pédicelle le plus long atteignant 12 mm. voir plus). Tiges et pétioles souvent rougeâtres au soleil.
Alti. H.A. : 2400 à 2400 m / Nbr.Obs. : 1  (carte) (photos)
• Alchemilla nitida Buser, 1903
Apennins, Massif central, Vosges, Jura et Alpes
2'
Caractères non réunis.
Limbe à sinus généralement très ouvert, parfois fermé, les extrémités opposées ne se chevauchant pas (extension entre 200 et 360 degrés). Folioles soudées entre elles à la base sauf la centrale libre, ou exceptionnellement toutes les folioles soudées entre elles à la base.
Folioles centrales 1.5 à 3 fois aussi longues que larges. Limbe en entonnoir, plus ou moins ondulé, difficile à aplatir.
Alti. H.A. : 2000 à 2220 m / Nbr.Obs. : 4  (carte) (photos)
• Alchemilla flavovirens Buser, 1903
Jura + Alpes occidentales
4'
Folioles centrales 3 à 5 fois aussi longues que larges. Limbe plan.
Alti. H.A. : 1040 à 2720 m / Nbr.Obs. : 142  (carte) (photos)
• Alchemilla chirophylla Buser, 1903
Jura + Alpes occidentales
3'
Limbe à sinus toujours fermé, les extrémités opposées se chevauchant l'une l'autre (extension entre 360 et 450 degrés). Limbe plan. Toutes les folioles libres jusqu'à la base.
Limbe non ajouré au centre à cause du recouvrement des folioles. Dents fines (0.5 à 1.5 mm.) souvent masquées par les poils de la marge argentée. Fleurs en glomérules très lâches (pédicelle le plus long atteignant 10 mm. voir plus)
Alti. H.A. : 1200 à 2700 m / Nbr.Obs. : 51  (carte) (photos)
• Alchemilla alpigena Buser, 1894
Espagne, Alpes,Jura et Apennins
5'
Limbe ajouré au centre à cause des folioles subpétiolulées. Dents un peu plus longues (1 à 2.5 mm.) bien visibles. Fleurs en glomérules peu lâches (pédicelle le plus long atteignant 5 mm.)
Alti. H.A. : 1830 à 1830 m / Nbr.Obs. : 1  (carte) (photos)
• Alchemilla brachetiana Buser, 1907
micro endémisme du versant sud du Dévoluy


Page d'accueil Les Hautes Alpes Quelques Statistiques Clefs de détermination Les taxons Les communes Protections, LR, DH. Recherche par maille Les observateurs La bibliographie ! Dernières données Nouveaux taxons Espèces invasives Saisir des données Notre Charte Actualité Publications Infos / Contact Liens et partenaires

Référenciel taxinomique : TaxRef V4.00

Création : Franck Le Driant / FloreAlpes.com - © 2011-2012-2013


En partenariat avec la DREAL P.A.C.A, le Conservatoire Botanique National Alpin, le Parc National des Écrins, Arnica Montana
et avec le soutien financier de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur