BdFlore05 : Base de données de la flore des Hautes-Alpes
Affichage réduit (cliquez pour agrandir)
Utilisateur
non connecté
Identifiez-vous

Version 1.30


Clef de détermination - VERSION BETA

Dans le département des Hautes-Alpes

Les violettes sans tige
Genre(s) : Viola
Par Salomez P. le : 10/02/2013
Imprimer cette clef...
Les violettes sans tiges sont connues pour la fréquence des hybrides (parfois plus nombreux que les parents) et des individus introgressés.Il est donc nécessaire de construire une clé qui associe plusieurs critères pour un même niveau, ce qui conduit à nuancer le caractère dichotomique de la clé.
Plantes acaules uniquement en début de floraison, munies au collet d'écailles scarieuses d'un brun roussâtre. Sépales aigus.
Stipules très entières, glabres ou finement et régulièrement ciliées. Grandes fleurs parfumées à éperon jaunâtre-verdâtre très pâle,... mais stériles.
Alti. H.A. : 594 à 1880 m / Nbr.Obs. : 116  (carte) (photos)
• Viola mirabilis L., 1753
2'
Caractères non réunis
• Viola mirabilis x sp.
1'
Plantes définitivement acaules, sans écailles scarieuses d'un brun roussâtre au collet. Sépales obtus.
Plantes des milieux extrêmes (marais tourbeux, lieux rocheux )
Présence d'un rhizome grêle, longuement rampant. Feuilles à apex très arrondi
Alti. H.A. : 1180 à 2618 m / Nbr.Obs. : 63  (carte) (photos)
• Viola palustris L., 1753
4'
Plantes sans rhizome ni stolons, des milieux rocheux
Feuilles profondément palmatifides
Alti. H.A. : 1250 à 2520 m / Nbr.Obs. : 44  (carte) (photos)
• Viola pinnata L., 1753
5'
Feuilles triangulaires à sinus très ouvert. Plante très velue à fleurs pâles très odorantes
Alti. H.A. : 1350 à 2320 m / Nbr.Obs. : 25  (carte) (photos)
• Viola thomasiana Songeon & Perrier, 1860
3'
Plantes des milieux ordinaires (pelouses, lisières et forêts) Hybridations fréquentes
Présence hivernale de feuilles vert sombre persistant jusqu'à la floraison. Stipules très étroites (1 à 2 mm. à la base ). Capsule à section subtrigone. Base de l'élaïosome peu décurrent sur la graine (environ 1 tiers).
Alti. H.A. : 500 à 1720 m / Nbr.Obs. : 70 (Stat. pour 3 taxons)  (carte) (photos)
• Viola alba Besser, 1809
Feuilles estivales à apex aigu entre 2 marges rectilignes. Pétioles nettement velus (poils dépassant 1 mm.) Stolons toujours présents, ne s'enracinant pas, florifères dès la première année.
Alti. H.A. : 500 à 1210 m / Nbr.Obs. : 60  (carte) (photos)
• Viola alba subsp. scotophylla (Jord.) Nyman, 1878
7'
Feuilles estivales à apex obtus entre 2 marges convexes. Pétioles glabres ou à poils courts (moins de 1 mm.) Stolons souvent absents
Alti. H.A. : 630 à 630 m / Nbr.Obs. : 1  (carte) (photos)
• Viola alba subsp. dehnhardtii (Ten.) W.Becker, 1902
6'
Sur les 4 caractéristiques de Viola alba, une seule au plus est présente
Fleurs d'un violet pâle à gorge blanche, très précoces. Limbe foliaire plus ou moins arrondi, à sinus ouvert. Style à bec fin, effilé et retroussé à l'extrémité.
Stolons (si présents) portant q. paires d'écailles entre la souche et la rosette de feuilles. Pétales supérieurs à longueur supérieure à 2 fois la largeur.
Alti. H.A. : 500 à 1700 m / Nbr.Obs. : 124  (carte) (photos)
• Viola suavis M.Bieb., 1819
9'
Stolons absents. Pétales supérieurs à longueur inférieure à 2 fois la largeur.
Alti. H.A. : 1080 à 2260 m / Nbr.Obs. : 97  (carte) (photos)
• Viola pyrenaica Ramond ex DC., 1805
8'
Caractères énumérés en 8 non réunis
10 
Présence de stolons
11 
Stolons s'enracinant (stériles la première année), généralement sans écailles entre la souche et la rosette de feuilles. Fleurs très odorantes d' un violet intense même en dessous. Eperon renflé à l'extrémité. Feuilles toutes à limbe arrondi. Stipules à franges glanduleuses toutes très courtes.
Alti. H.A. : 488 à 1890 m / Nbr.Obs. : 165  (carte) (photos)
• Viola odorata L., 1753
11'
Caractères énumérés en 11 non réunis
• Viola odorata x sp.
10'
Absence de stolons, mais parfois des rejets à entrenoeuds < 1.5 cm.
12 
Feuilles estivales à limbe arrondi et sinus très profond. Fleurs odorantes à éperon blanc. Bractées florales dans la moitié supérieure du pédoncule. Stipules profondément fimbriées à franges ciliées.
Alti. H.A. : 1000 à 1703 m / Nbr.Obs. : 81  (carte) (photos)
• Viola collina Besser, 1816
12'
Feuilles estivales à limbe nettement allongé et sinus peu profond. Fleurs inodores à éperon violet-pourpre. Bractées florales sous le milieu du pédoncule. Stipules à franges glabres.
Alti. H.A. : 485 à 2160 m / Nbr.Obs. : 394  (carte) (photos)
• Viola hirta L., 1753


Page d'accueil Les Hautes Alpes Quelques Statistiques Clefs de détermination Les taxons Les communes Protections, LR, DH. Recherche par maille Les observateurs La bibliographie ! Dernières données Nouveaux taxons Espèces invasives Saisir des données Notre Charte Actualité Publications Infos / Contact Liens et partenaires

Référenciel taxinomique : TaxRef V4.00

Création : Franck Le Driant / FloreAlpes.com - © 2011-2012-2013


En partenariat avec la DREAL P.A.C.A, le Conservatoire Botanique National Alpin, le Parc National des Écrins, Arnica Montana
et avec le soutien financier de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur